Dire lire écrire

Les enfants d’aujourd’hui sont-ils plus intelligents que ceux d’hier ?

Lorsque l’on fait passer des tests d’intelligence mesurant le QI on constate que sur une longue période, celui-ci augmente. Ce phénomène observé au XXe siècle a été découvert par un chercheur, J.-R. Flynn, qui avait estimé la croissance du QI de 3 points tous les 10 ans. Comment expliquer ce phénomène ? De multiples facteurs semblent jouer mais on ne sait pas précisément dans quelle proportion : l’amélioration de la scolarité, notamment celle des femmes, les changements culturels qui incitent les parents à consacrer plus de temps à des loisirs avec leurs enfants, l’accès à de nouvelles technologies qui stimulent des compétences variées, sont le plus souvent invoqués. Toutefois cette augmentation ne concerne que la partie inférieure de la distribution des scores (QI). Il n’y a pas de différence pour les QI moyens et élevés qui eux ne progressent pas.

Depuis la fin du XXe siècle, cette augmentation a cessé. En particulier les domaines liés aux apprentissages scolaires comme la maîtrise de la langue et des nombres montrent un recul. Ces résultats vont dans le même sens que les évaluations strictement scolaires comme dans les enquêtes PISA.