Dire lire écrire

Principes méthodologiques de Dire, lire, écrire

L’e caduc

L’e caduc est un e qui, au sein d’un mot, peut être muet ou sonore selon le contexte, les particularités régionales et le registre de langue utilisé (on prononce ainsi « une fenêtr(e) », mais « une fenêtre bleue »). L’application met l’enfant en présence de mots contenant un e caduc pour enrichir son vocabulaire, sans éviter artificiellement de nombreux mots qui font partie de son quotidien.

Le découpage syllabique

En raison de la présence fréquente d’un e caduc en fin de mot, on distingue en français les syllabes orales (« tu/lip(e) ») et les syllabes écrites (« tu/li/pe »).

Afin de faciliter les manipulations sur les mots écrits grâce à la décomposition en petites unités, la distinction de la syllabe dite « muette » dans le découpage syllabique (« p(e) ») a été maintenue dans l’application. Les exercices de combinaison de syllabes sont ainsi facilités pour préparer l’acquisition de la syllabe écrite au CP et développer la combinatoire, qui permet de décoder des mots inconnus, tout en évitant le risque d’oubli du e caduc lors de l’écriture.

Pour faciliter le repérage phonémique, les doubles consonnes n’ont toutefois pas été séparées selon les conventions de l’écrit (« fil-le ») mais suivant un principe phonétique. Ainsi, dans le mot « fille », le découpage « fi/lle » permet de rendre compte de la graphie « lle » du son [j].

 

Télécharger gratuitement l'application Dire, lire, écrire